Newsroom
Bouygues Bâtiment Ile-de-France

Penser la question de la réversibilité des immeubles dès leur conception

Tribune - 17.06.2021

« Alors que la crise sanitaire et l'essor du télétravail ont poussé à la désertion des bureaux, la reconversion de bureaux vacants en logements devient une sérieuse option pour lutter à la fois contre le manque d'offre et l'étalement urbain. Mais transformer des bureaux en logements n’est pas si évident. Si le gouvernement promet des simplifications juridiques et administratives, les travaux à réaliser restent souvent massifs et très coûteux. Il existe en effet une réelle différence entre un immeuble de bureaux haussmannien qui faisait initialement office de logements, et d'autres bâtiments de bureaux n'ayant jamais eu vocation à devenir un jour des logements. Dans ce contexte, de nombreux acteurs de l'immobilier sont de plus en plus conscients de la nécessité de penser la réversibilité des bâtiments dès leur conception. Pourquoi ne pas réfléchir au devenir des immeubles à 100 ans, avec des espaces modulables à l’envie et l’emploi de matériaux nobles pour assurer leur pérennité ? C’est une question d’ordre quasi philosophique.

 

La réversibilité nous y travaillons bien sûr mais avant d’y arriver nous imaginons avec nos partenaires des solutions intelligentes de transformation du bâti. Si l’on est capable de tout faire en termes de réhabilitation du bâti, il manque trop souvent de synergie entre les différentes parties prenantes (constructeurs, architectes, bailleurs, collectivités). Pour que ça fonctionne, il faut avancer ensemble dans la même direction. C’est ce que nous sommes parvenus à faire avec les anciens bureaux d’Airbus, à Suresnes (92). Bouygues Bâtiment Ile-de-France - Habitat Social a remporté un appel d’offres en conception-réalisation lancé par le bailleur social Vilogia pour transformer le siège emblématique du géant aéronautique en un immeuble réunissant 270 chambres d’étudiants, des commerces et des locaux d’activité. Le projet, que nous réalisons en conception réalisation avec Bouygues Bâtiment Ile-de-France - Habitat Social, CET Ingénierie et Amiex, propose un dosage subtil entre réutilisation du bâti et remise à neuf des équipements.

 

Le projet se démarque pour son aspect environnemental. L’un des objectifs majeurs du programme est de favoriser l’économie circulaire. Après une étude approfondie, Bouygues Bâtiment Ile-de-France et Vilogia se sont engagés à recycler ou réemployer 85 % des volumes des matériaux. À titre d’exemple, la pierre agrafée existante sur les façades du bâtiment sera réutilisée. Les pierres seront déposées, nettoyées et remises en place sur les principales façades. Les matériaux et les produits seront réutilisés sur site ou auront une seconde vie grâce aux filières d’économie circulaire. Ainsi, 1 200 m² de dalles de faux plancher seront réutilisés sur site, et toute la laine minérale présente sera recyclée pour en créer une nouvelle. Les dons de produits et de mobiliers aux associations ou écoles locales sont privilégiés. Et 1 000 m² de dalles de faux plafond seront même réemployés par Bouygues Energies & Services sur un de leur chantier parisien ! Ces choix permettront de présenter un bilan carbone positif d’au moins 1 200 tonnes de CO2 à l’issue du chantier.

 

Situé à deux pas du Campus Grand Paris de SKEMA Business School, la réhabilitation de ce site contribuera au renouveau de cet ancien quartier industriel en un hub de vie, mélangeant logement pour étudiants, 1 500 m² de commerces au rez-de-chaussée, parking et espaces de stockage dans les sous-sols. La mise à disposition des logements est prévue fin 2022. »

 

 

Quentin Reynaud, architecte urbaniste du cabinet DGM Architecte

Gérard Pierre, architecte urbaniste du cabinet Tecnova Architecture