Un projet de rénovation énergétique ambitieux

Antony (92)
Un projet de rénovation énergétique ambitieux

Le Conseil Départemental des Hauts de Seine a confié à Bouygues Bâtiment Ile-de-France Ouvrages Publics la rénovation collège Anne Frank à Antony, œuvre de jeunesse de Jean Nouvel présentant un réel intérêt patrimonial.

 

Ce projet, traité sous la forme d’un Marché Global de Performance (MGP), comprend la réhabilitation et la rénovation énergétique durant 24 mois du collège datant des années 1980, d’une capacité d’accueil de 600 élèves, tout en respectant son architecture d’origine.

 

Un collège modulaire provisoire sera construit, préalablement à la réhabilitation du collège existant, pour accueillir les élèves durant les travaux. Les premiers terrassements auront lieu dès octobre 2020 pour une mise à disposition pour la rentrée 2021. Il sera ensuite légué à la ville d’Antony qui pourra le mettre à profit pour d’autres chantiers de réhabilitation d’écoles.

 

L’ensemble du site, d’une surface de 17 000m² et sur lequel sont implantés le bâtiment principal, les logements de fonction, un gymnase et la cour du collège sera entièrement remodelé.

 

L’opération, réalisée en site occupé, vise trois exigences principales :

 

Un engagement énergétique ambitieux

Les équipes du centre d’expertise énergétique de Bouygues Bâtiment Ile-de-France (C3E) ont accompagné le groupement pour permettre l’atteinte de performances énergétiques ambitieuses conduisant à la diminution de 40% des consommations d’énergie primaire (électricité et gaz) via :

  • La réalisation d’une isolation thermique par l’extérieur et la végétalisation d’une partie de la toiture ;
  • Le maintien des façades largement vitrées ;
  • La mise en œuvre de protections solaires fixes et de treilles végétalisées permettant de profiter des apports solaires en hiver ;
  • Le raccordement au réseau de chaleur de la ville d’Antony.

 

Le respect de l’intégrité architecturale du bâtiment

L’objectif de la réhabilitation proposée par le groupement était avant tout de préserver autant que possible l’architecture atypique du collège qui, à sa livraison dans les années 80, représentait une critique ouverte sur la manière de construire des équipements d’enseignement. Elle provoque ainsi un questionnement sur l’actuelle systématisation du recours à l’isolation par l’extérieur, qui gomme l’identité des bâtiments rénovés, les recouvrant souvent par des procédés génériques et sans expression.

L’usage de caillebottis en façades ainsi que d’un mur rideau entièrement vitré doté d’une sérigraphie permettront de conserver l’esthétique du projet originel en assurant efficacement l’isolation thermique du bâtiment. Cette proposition s’inscrit pleinement dans la démarche initiée par Jean Nouvel : une architecture classique ainsi que des références aux arts graphiques avec l’utilisation de la couleur, du pixel et des géométries qui en découlent.

 

Un confort d’usage optimisé

 

« Notre ambition est de proposer un collège moderne, facilitant la vie scolaire et l’épanouissement des 600 collégiens. »

Jean-Baptiste CHARLIER, Responsable commercial Collectivités Locales.

 

Plusieurs partis-pris permettront un confort d’usage et un fonctionnement optimisé :

  • La mise en place d’un système de ventilation surdimensionné pour garantir un niveau de qualité de l’air excellent dans les salles de classe ;
  • Une réorganisation complète des espaces au rez-de-chaussée, désengorgeant le hall ;
  • Une zone de restauration satellite, largement ouverte sur la cour permettant un parcours plus fluide à l’intérieur du bâtiment et doté d’une cuisine entièrement neuve ;
  • 4 pôles d’enseignement pour une meilleure lisibilité et de meilleurs flux ;
  • Des salles de classes et des espaces de vie scolaire lumineux, reconfigurés pour redonner de la hauteur aux espaces, plus favorables à la concentration et l’apprentissage ;
  • Un large préau et une galerie permettant de relier les 2 ailes du collège par l'extérieur ;
  • La réhabilitation des patios historiques pour un large apport lumineux et une sensation d’ouverture de l’espace au rez-de-chaussée.

 

Fiche technique :

  • Surface : 6500 m² SDP
  • Nombre d’élèves : 600
  • Logements de fonction : 5
  • Délai : 24 mois (+12 mois collège provisoire)
  • Montant des travaux : 27 M€ (part OPB)
  • Collège réhabilité : livraison rentrée 2023
  • Collège modulaire : livraison rentrée 2021

 

Collège Jean Jaurès
Saint-Ouen (93)

Edifiée en 1883, cette grande bâtisse de briques rouges a été une première...

Collège Maurice Utrillo
Paris 18

Construit dans les années 1970, le collège Maurice Utrillo situé Porte de...

Lycée Claude Chappe
Nanterre (92)

Dans le cadre d'un contrat de performance énergétique, la...

Ecole des Sciences et Biodiversité
Boulogne-Billancourt (92)

Bien plus qu’un simple projet architectural, cet ouvrage extrêmement...

Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies (C2N)
Palaiseau (91)

Bouygues Bâtiment Ile-de-France – Ouvrages Publics a...

ZAC Montjoie - Groupe scolaire et logements
Saint-Denis (93)

Créée en 1988, la ZAC de la Montjoie bénéficie de la proximité de la...

Départment: