Vous êtes ici

Newsroom
Bouygues Bâtiment Ile-de-France

Portraits croisés de Noélie Lopes et Marine Barbot

Portraits - 20.01.2021

Chez Bouygues Bâtiment Nord-Est et Bouygues Bâtiment Ile-de-France - Habitat Social, Noélie Lopes et Marine Barbot sont des collaboratrices engagées qui œuvrent pour développer des actions solidaires dans leurs UO. Elles accompagnent aussi le déploiement de projets sociétaux pour Bouygues Bâtiment France Europe et contribuent ainsi à donner corps à notre politique RSE.

  • Définis toi en 3 #

Noélie : #donnerdusens  #backtothefuture #pompiervolontaire

Marine : #Engagée #Volonté #Partage.

Nous avons tous de nombreux et beaux défis à relever, quand tout le monde s’engage, ensemble nous sommes meilleurs. Ce partage accompagné de toutes nos énergies déplacera des montagnes.

 

  • C’est quoi ton job et quelles sont tes missions ?

Noélie : C’est le S de RSE ! Mes missions visent à mettre en valeur l’engagement sociétal des collaborateurs et de l’entreprise Bouygues Bâtiment Nord-Est, et à proposer des outils et des partenariats Bouygues Bâtiment France Europe d’innovation sociétale. Pour Bouygues Bâtiment Nord-Est, j’ai aussi une casquette plus commerciale puisque je travaille sur le marketing stratégique. Il s’agit à la fois d’animer une culture client et de structurer l’expérience client, et aussi d’animer un réseau de « Super Commerçants » où l’on traduit les tendances sociétales dans nos métiers. On teste de nouveaux outils pour réinventer notre façon de faire du commerce et du développement immobilier, on partage nos retours d’expérience client, on réalise des learning expéditions pour mieux comprendre les enjeux de notre territoire, etc.

Marine : Comme Noélie, j’ai une tête … et plusieurs chapeaux. Un canotier de paille : c’est la RSE avec ses 3 piliers Social, Sociétal et Environnemental, et un casque orange : c’est l’Expérience Travaux pour la modernisation du métier de conducteur Travaux. Ces deux missions bien que très différentes, sont liées sur de nombreuses thématiques (l’économie circulaire, la biodiversité, la gestion des déchets…). Pour ces deux sujets je travaille opérationnellement pour Habitat Social et transversalement pour Bouygues Bâtiment France Europe.

 

  • Quels sont les défis à relever pour développer le volet sociétal chez BBFE ?

Noélie :  Faire que chaque collaborateur de Bouygues Bâtiment France Europe qui veut apporter sa pierre à la société puisse s’engager sur son territoire avec le soutien de son entreprise. Car c’est aussi cela le rôle d’une entreprise responsable et engagée : permettre à chacun d’être acteur et de s’engager, à son niveau, dans des projets porteurs de sens.

Marine : Oui, c’est bien sûr permettre à tous les collaborateurs de s’engager dans des actions sociétales portées ou non par l’entreprise. Bouygues Bâtiment Ile-de-France - Habitat Social a ainsi permis à plus de 30 collaborateurs de donner un coup de main dans des associations de nos territoires comme les Restos du Cœur, des Recycleries, etc. C’est aussi, entreprendre un changement d’approche de nos clients en portant des projets orientés vers leurs attentes en termes de RSE. Et enfin, c’est soutenir l’économie locale en travaillant avec des start-up, associations, institutions, etc, proches des chantiers pour qu’elles bénéficient directement de l’activité générée par nos opérations.

 

  • Peux-tu donner 1 ou 2 exemples de projets qui te tiennent particulièrement à cœur ?

Noélie : Le chantier solidaire à Roubaix pour le lien créé avec les jeunes et l’amélioration de leur cadre de vie qui est visible immédiatement. Sur ce projet, 10 collaborateurs de Bouygues Bâtiment Nord-Est ont retapé le local de l’association Temps de Vie, qui accueille notamment des jeunes placés sur autorité judiciaire. Et je citerais aussi, le partenariat « 1 immeuble 1 œuvre » déployé à l’échelle de Bouygues Bâtiment France Europe, qui met en avant notre façon de soutenir les artistes et créateurs locaux et de les rendre accessibles à tous.

Marine : Habitat social accompagne les Restos du Cœur notamment au travers de mécénats de compétences pour la rénovation de locaux. Nous avons piloté les travaux pour un centre de distribution à Plaisir, nous travaillons actuellement sur un autre centre situé au Blanc Mesnil et dernièrement nous avons été sollicités pour des travaux à Mantes.  Nous sommes aussi fiers d’avoir un super Comité d’Actions Solidaires, HAS A DU CŒUR, qui porte de nombreux projets et qui nous permet d’agir au cœur de nos territoires.

 

  • Si tu devais formuler un vœu en ce début d’année, quel serait-il ?

Noélie : Mon rêve serait que la crise actuelle ait généré un déclic dans l’esprit de chacun d’entre nous et que tous ensemble, nous n’acceptions plus des pratiques trop individualistes, consuméristes, mais au contraire que tous nous trouvions un peu de temps et d’énergie pour la planète et pour les autres.

Marine : La crise que nous traversons a permis à beaucoup d’entre nous de travailler et vivre différemment changeant les mentalités sur le télétravail, sur notre façon de consommer, la solidarité. Alors si j’avais un vœu à faire ce serait pour notre planète : que ces changements s’accélèrent en agissant collectivement avec plus de générosité pour lutter contre le réchauffement climatique.