Vous êtes ici

Newsroom
Bouygues Bâtiment Ile-de-France

#ParoleDExperte : 3 questions à une responsable d’écocentres

Portraits - 18.03.2021

Honorine Haguet est chef de service adjoint travaux, en charge des écocentres de dépollution et de valorisation des sols, chez Brézillon.  Elle partage avec nous son quotidien et ses défis à relever !

  • Décris-toi en 3# 

# Environnement  

# Passionnée  

# Sincère   

  • Décris-nous ton quotidien et tes missions en tant que chef de service adjoint travaux ?   

Embauchée chez Brézillon en tant qu’ingénieure travaux en 2006 après avoir réalisé mon stage de fin d’études, j’ai réalisé de nombreux chantiers de dépollution des sols et des nappes, dans différentes régions de France avec des équipes motivées et passionnées.

En 2017, nous avons construit notre 1er centre de traitement de terres polluées à quelques kilomètres au nord de la région parisienne, à Longueil Sainte Marie le long de l’Oise, que j’ai pris en charge avec un rôle à la fois technique et commercial, nouveauté pour moi qui avais passé 10 années uniquement du côté des travaux.

Aujourd’hui, notre centre traite et valorise plus de 150 000 tonnes de terres polluées par an pour des clients internes et externes au Groupe. L’objectif est de traiter les terres puis de les valoriser en technique routière ou pour des remblais sur des chantiers dans une forme d’économie circulaire.

Nous proposons également à nos clients le transport routier ou fluvial au départ de leurs chantiers en optimisant le bilan carbone grâce à la réalisation de double, voire triple fret. En 2020, nous avons obtenu un arrêté préfectoral nous permettant de nous agrandir et d’augmenter nos capacités de transit qui sont dorénavant de 250 000 t/an.

 Enfin, cette année nous avons obtenu le label d’excellence Recyterre, qui vient confirmer toute la maîtrise dans la gestion des terres prises en charge et des matériaux valorisés issus de nos procédés de traitement.

Après ce premier succès, nous avons décidé de créer un second centre au sud de Paris, à Vitry-sur-Seine qui a ouvert ses portes le 15 mars.

En résumé, mes missions quotidiennes sont variées et complémentaires : à la fois du management, du développement, de la technique, du commerce, du financier, des relations avec les autorités et les acteurs locaux, de la sécurité et tout cela avec la satisfaction d’avoir des clients diversifiés qui apprécient la qualité de nos prestations.   

  

  • Quel a été ton plus grand défi ?  

Je dirais que mon plus grand défi reste à venir avec le lancement du chantier du Canal Seine Nord qui prévoit la réalisation d’un canal à grand gabarit long de 106 km entre Compiègne et Cambrai. Il va générer plusieurs dizaines de millions de m³ de déblais à proximité immédiate du siège social de Brézillon et de notre écocentre de Longueil. Nous espérons donc pouvoir apporter nos connaissances et compétences à la société du Canal Seine Nord Europe et participer à ce projet d’envergure !

Après avoir créé de beaux outils de valorisation de terres et travaillé pour des chantiers du Grand Paris Express, ce serait pour moi la suite logique de l’aventure ! 

 

 

Fermer X
Attention : de faux bons de commande au nom de Bouygues Construction et de ses filiales circulent... lire la suite

Les tentatives de fraudes aux faux bons de commande sont en augmentation.
Afin de mieux vous protéger, adoptez les réflexes suivants :
tous les bons de commande Bouygues Construction présentent un QR code, assurez-vous de sa présence !
En cas de doute, prenez toujours contact avec votre interlocuteur habituel.