Vous êtes ici

Newsroom
Bouygues Bâtiment Ile-de-France

Livraison : Sciences Po Campus 2022 fait sa rentrée

News - 25.02.2022

Après 4 ans de travaux, nos équipes de Bouygues Bâtiment Ile-de-France Rénovation Privée viennent de livrer Sciences Po Campus 2022 pour le compte de Sogelym Dixence.

Situé en plein cœur du 7e arrondissement de Paris, le site de 16 000 m² de surface de plancher sur une parcelle d’un hectare accueille des chercheurs et des étudiants de la promotion 2022 depuis le mois de janvier. Ancien Noviciat puis caserne, le lieu réunit désormais sur un site unique, une grande partie des activités de Sciences Po Paris, jusque-là dispersées sur plusieurs sites. 

Le projet de rénovation a été imaginé par les architectes de chez Wilmotte & Associés et Moreau Kusunoki dans le respect du patrimoine exceptionnel du site tout en venant augmenter la surface existante, en enfouissant de nombreuses fonctionnalités en infrastructure. 
 
La rénovation d’un site classé Monument Historique a été un défi pour nos équipes travaux, notamment lors de la restauration du bâti existant classé, en pierre de taille, abimé par le temps et par les différentes modifications apportées pendant plus de 300 ans. 

Lors des travaux de restructuration de l’ancien Noviciat classé Monument Historique, nos équipes ont œuvré à créer des verticalités, le renforcement de planchers, la construction de niveaux d’infrastructure dans les cours et sous les bâtiments existants ainsi que la construction d’un bâtiment neuf R+2. Les travaux de restauration ont été menés suivant les prescriptions de l'Architecte en chef des Monuments Historiques, Pierre Bortolussi et comprenaient :  

  • La dépollution et retrait de la peinture sans altérer le support en pierre 

  • Le remplacement ponctuel des pierres existantes avec de nouvelles pierres, taillées en atelier, numérotées puis apportées sur le chantier et retravaillées une fois insérées 

  • L'acheminement de nouvelles pierres de Volvic issues des dernières carrières encore en activité. 

Les pierres de Volvic constituant le sol du péristyle ont été conservées et restaurées à hauteur de 50%. Le complément se fera par de la pierre neuve. Côté façade, un pré-nettoyage par injection extraction a permis d’éliminer les poussières de plomb pour ensuite effectuer un nettoyage par hydrogommage sur les parties conservées en pierre et enduits. 

Dans les salons, classés également, la boiserie a été refaite, les parquets restaurés et les murs repeints avec la même peinture originelle. 

 

Un bâtiment chargé d'histoire 

Rien ne permet d'imaginer que cette façade modeste cache 10 000 m² de terrain sur lequel sont construits 16 000 m² de planchers. 
 
Sur ce terrain, a été construit au XVIIème siècle le couvent parisien des Dominicains Réformés, dits les Jacobins. Au XVIIIème siècle, il est encadré sur toute sa périphérie par des hôtels particuliers "entre cour et jardin", typiques du quartier et rendant ainsi les bâtiments du site invisibles du public. C'est la raison pour laquelle le site, toujours occupé par les religieux au début de la Révolution Française, a été réquisitionné par les révolutionnaires pour que leurs têtes pensantes - le Club des Jacobins - y tiennent leurs réunions. 
 
Après la Révolution, l'armée a occupé les bâtiments jusqu'à son déménagement dans le Pentagone à la française, à Balard, en 2015. Après avoir été musée de l'Artillerie au XIXème siècle, le site fut occupé ces dernières années par la Direction du personnel de l'Armée de Terre et les Services de Renseignement de La Défense. 

 

Pour répondre aux certifications environnementales BREEAM et HQE niveaux Excellent, les performances thermiques du site ont été améliorées, entre autres grâce à l'application d'un enduit chaux chanvre sur les murs.  

Le campus s’articule aujourd’hui autour de quatre jardins pour réunir plus d’une dizaine de centres de recherche sur le même site avec 300 m² dédiés à l’incubation d’entreprises, une bibliothèque de 1 000 m², une école de journalisme, une grande cafétéria. Enfin, près de 5 000 m² de jardins, de murs végétalisés et un potager en plein Paris profiteront aux étudiants et chercheurs. 

« Cette opération reste un véritable défi tant humain que technique, les parties monuments historiques ont retrouvé leur splendeur d’antan et les parties neuves apportent une touche moderne formant ainsi un ensemble fonctionnel et harmonieux, propice à la réflexion" explique Jean-Pierre Paris, responsable des travaux.

"La réussite de cette opération repose sur nos savoirs faire technique et logistique et de l’osmose entre les équipes de notre client, Sogelym Dixence et celles des MOE, Architectes et Entreprises. » 

Consulter plus d’informations sur l’opération 

 

Crédit photos : Nicolas Grosmond 

Fermer X
Attention : de faux bons de commande au nom de Bouygues Construction et de ses filiales circulent... lire la suite

Les tentatives de fraudes aux faux bons de commande sont en augmentation.
Afin de mieux vous protéger, adoptez les réflexes suivants :
tous les bons de commande Bouygues Construction présentent un QR code, assurez-vous de sa présence !
En cas de doute, prenez toujours contact avec votre interlocuteur habituel.