Vous êtes ici

Newsroom
Bouygues Bâtiment Ile-de-France

L’exemplarité environnementale au cœur du centre aquatique de Saint-Denis !

News - 08.01.2021

Bouygues Bâtiment Ile-de-France, pilote du groupement lauréat pour la concession du Centre Aquatique des Jeux de Paris et de son franchissement piéton, va utiliser les principes d’écoconstruction pour la réalisation du projet. Innovations durables et performances techniques et énergétiques sont au service de l’exemplarité environnementale !

Le bois, au cœur de la conception structurelle

Structure de bois émergeant d’un paysage vert, signal dans le ciel métropolitain, la halle sportive affirme ses valeurs durables. Le matériau bois a été choisi avec les agences d’architecture (ateliers 2/3/4/ et VenhoevenCS) pour réaliser l’ensemble de la charpente et de la toiture de la halle du bassin.

Les façades vitrées doublées de brise-soleils extérieurs seront également en bois. Le centre aquatique sera ainsi constitué de plus de 1 200 tonnes de matériaux bio-sourcés – (71 kg/m² SDP). Le bois offre des grandes lignes de continuité au projet. Il invite à entrer, rythme les parcours et filtre la lumière et les vues. Il permet d’obtenir une richesse de couleur et de douceur dans les espaces où il s’exprime.

Au-delà de l’architecture, le choix de cette conception bio-climatique permettra surtout de réduire la consommation d’énergie et l’empreinte carbone. Par exemple, l’optimisation du volume chauffé sera assurée par la ligne concave de la toiture. La halle sportive, espace de grande envergure, sera le joyau du complexe.

 

« Les équipes de Bouygues Bâtiment Ile-de-France sont très fières de réaliser ce projet emblématique, symbole d’innovation et d’ouverture. Avec le centre aquatique de Saint-Denis et son franchissement piéton, nous contribuons au développement de villes durables et bâtissons ensemble un monde plus respectueux, éthique et harmonieux. »

Thierry Roulet, Directeur Général Bouygues Bâtiment Ile-de-France

Un ensemble vertueux

La toiture se déploie et devient utile par l’installation de panneaux photovoltaïques, faisant du bâtiment une des plus grandes fermes solaires urbaines de France.  Elle captera l’énergie solaire, via sa centrale photovoltaïque de 4 680 m² dont la production sera autoconsommée sur site en priorité pour les besoins des pompes des systèmes de traitement d’eau.

L’énergie récupérée sera maximisée, grâce à l’installation d’échangeurs sur les flux d’eau et d’air qui permettront de réduire les besoins initiaux en chaleur (récupération de chaleur sur l’air rejeté par la halle de bassin et sur l’eau viciée des douches).

L’eau des bassins sera préchauffée via une chaudière numérique et le complément énergétique assuré par un branchement sur le réseau de chaleur urbain. Le taux d’énergie renouvelable et récupérable représentera ainsi 84% du besoin en chaleur totale du bâtiment !

Malgré son positionnement dans un contexte urbain dense, le centre aquatique offrira une qualité d’air optimale à ses usagers, grâce à la mise en place de filtres d’air à charbon actif. La mise en place du système innovant NémoPool (par notre partenaire Dalkia) permettra de réguler la ventilation instantanément, en fonction du taux de pollution de l’air en chloramines et CO2.La gestion de l’eau a été voulue qualitative et économe à travers les choix de systèmes de traitement d’eau, innovants et éprouvés, adaptés à chacun des usages. Les technologies économes en eau retenues seront associées à un système performant permettant de récupérer 50% de l’eau utilisée. Nous atteignons une consommation limitée à 84,6 L par baigneur, avec une couverture de 30% des besoins du centre aquatique par récupération.

 

« Le centre aquatique est un projet qui privilégie la transition écologique et la sobriété environnementale, en intégrant le bois au cœur de la conception structurelle. »

Allisson Montet-Bertide, Directrice commerciale du projet chez Bouygues Bâtiment Ile-de-France

Chiffres clés

4 632 kWh d’énergie primaire par m² de bassin par an

90% d’énergie renouvelable et récupérable

84,6 L d’eau consommée par baigneur

1200 tonnes de matériaux bio-sourcés

33,5 kTequ d’émissions carbone

57% de pleine terre

102 arbres et arbustes plantés dont 29 de plus de 12m

4 680 m² de panneaux photovoltaïques.

Le Groupement du projet est composé de Bouygues Bâtiment Ile-de-France (mandataire) - Récréa - Omnes - Ateliers 2/3/4/ - VenhoevenCS – Dalkia.

La Maîtrise d'Ouvrage est La Métropole du Grand Paris.

Pour plus d'informations sur le Centre Aquatique de Saint-Denis, consultez le communiqué de presse.