Parole d'expert : 3 questions à un expert en grues

23/10/2019

Samy Bourgeois, expert en grues chez Bouygues Construction Matériel est notre « Parole d’Expert » du mois d’octobre. Il vous explique en 3 questions son quotidien !

 

1. Décris-toi en 3 hashtags

#Ecoute

#Détermination

#Bienveillance

 

2. Quelles sont les évolutions notables des grues et des métiers associés ?

Ces dernières années plusieurs axes d’évolutions sont à noter sur les grues, tout d’abord en termes de sécurité et d’ergonomie à la fois pour les monteurs de grues et pour les grutiers.

La réglementation a d’ailleurs évolué sur ce point,  et pour vous citer quelques exemples, les cabines des grutiers doivent désormais obligatoirement être équipées de climatisation ou même de pare-soleil afin d’améliorer le confort des grutiers au quotidien.

Le changement le plus visible en terme d’ergonomie, concerne la mise en place des monte-grutiers (ou ascenseurs de grues). Dans un 1er temps obligatoires sur les grues à tour de plus de 60 mètres, en janvier 2019 cette obligation a évolué et concerne désormais les grues de plus de 30 mètres de haut. Les activités de prestations (montage/démontage/maintenance) autour de ce produit sont donc en plein essor.

Enfin la grue se doit d’évoluer avec son temps. En termes d’électronique par exemple, la grue d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec les grues d’antan. Les modifications apportées permettent désormais aux constructeurs de grues de nous proposer des grues avec des niveaux sécurité de fonctionnement améliorés mais aussi de nouvelles fonctionnalités avec des grues « connectées ». Au niveau digitalisation, la grue commence désormais à s’intégrer au BIM.

 

3. Comment imagines-tu les grues de demain ?

A l’instar de ce qui se passe dans l’automobile, la grue de demain sera connectée et semi automatisée.

La grue pourra communiquer à distance sur ce qui se passe sur le chantier. Par ailleurs, les données pourront être collectées et exploitées via de la Big Data afin d’analyser la productivité et d’optimiser les modes de construction.

Pour moi la grue de demain sera intelligente et pourra se déplacer d’un point A à un point B de façon semi automatisée voire automatique. Elle pourra anticiper nos pannes et nous faire gagner en productivité et sécurité. Des brevets ont d’ailleurs été déposés par le groupe, affaire à suivre !

Bref, on a tout à gagner avec la grue de demain !