Parole d'expert : 3 questions à une conductrice travaux

26/09/2018

Céline Yavuz, conductrice travaux chez Bouygues Bâtiment Ile-de-France - Habitat Résidentiel est notre Parole d'expert du mois de septembre. Notre experte s'est prêtée au jeu et a répondu à 3 questions sur son expertise, voici ses réponses :

 

Décris-toi en 3#

#Engagement #Passion&Determination #LeCollectifAvantTout

 

Quelles sont les missions d'une conductrice travaux ?

Un(e) conducteur de travaux a pour mission de garantir l’exécution de son chantier en sécurité, dans les délais prévus à son marché, dans le respect des règles de l’art de la construction, et dans l’objectif d’améliorer sa marge financière (si possible), tout en assurant la satisfaction de son client et de son (ses) architecte(s).

Pour cela, il a la responsabilité de vérifier et valider chacun des budgets qui lui sont alloués au démarrage de l’opération. Il définit ses risques et opportunités dont il assure le suivi tout le long de la durée du chantier.

La sécurité est sa priorité, il en tient compte dans toutes ses décisions. Il anime 1 fois par semaine un point sécurité avec tous ses compagnons, chefs de chantiers et responsable maitrise. Il en profite pour manager ses équipes en recueillant les informations du terrain. De plus, il assure le démarrage de la journée dans de bonnes conditions physiques et psychiques, en animant les échauffements matinaux avec les compagnons.

Il assure la relation avec son client, son architecte, son coordonnateur SPS, son contrôleur technique, ses interlocuteurs de la Ville dans laquelle il construit, ses fournisseurs, ses partenaires sous-traitants, son(ses) bureau(x) d’étude(s).

Il est le garant de la conformité des achats et de l’exécution des prestations décrites dans son Marché. Il a la responsabilité de chiffrer et de contractualiser les éventuelles demandes de Travaux Supplémentaires de son client en cours d’exécution. Il orchestre l’intervention de tous ses intervenants, il est le pilier de la transmission d’information, il communique régulièrement la politique et la stratégie de la Direction Générale à ses équipes. Il peut être amené à former et manager plusieurs autres conducteurs de travaux, suivant son niveau hiérarchique et son niveau d’expérience. Il s’assure de l’adéquation entre ses moyens humains, techniques et matériels avec les besoins du chantier.

Il est le chef d’orchestre du projet, engagé de manière inconditionnelle dans l’action comme dans la réflexion, du début jusqu’à la remise de clé au(x) client(s) final/finaux.

 

Pourquoi avoir choisi cette vocation ?

J’ai choisi ce métier parce que je voulais apprendre les techniques et les méthodes relatives à l’art de la construction. Je voulais découvrir le monde du terrain et me sentir au cœur de l’action. Je m’étais dit que compte tenu du caractère généraliste du métier de conducteur de travaux, cela me permettrait de me décider plus tard sur la spécialité qui me conviendrait le mieux. Je m’étais donc engagée en exprimant mon intention de ne faire qu’un ou deux chantiers maxi avant de m’orienter vers un métier plus spécialisé type commercial ou gestion financière…

Et finalement, ça va faire presque 10 ans que je poursuis ma carrière en tant que Responsable Travaux.

La réalité c’est que j’ai découvert un métier constituée de femmes et d’hommes admirables par leur courage et leur générosité. J’ai découvert des sujets techniques et des problématiques passionnantes autour de l’acte de construire. Et j’ai pris beaucoup de plaisir à m’enrichir en développant de multiples compétences, dont notamment :

     - la rigueur exigée pour l’analyse d’un bilan financier, le suivi et le respect d’un planning, la connaissance complète de son marché de travaux, la synthèse technique entre différents plans d’exécution et données d’entrées contractuelles,

     - l’aisance relationnelle et le sens de la stratégie requise dans les négociations avec des interlocuteurs d’horizons très divers,

     - l’intelligence émotionnelle requise dans le management d’équipes d’hommes et de femmes de profils et de personnalités très différentes, tous aussi intéressants et attachants les uns que les autres,

     - le sens de l’intérêt commun, la solidarité et l’esprit d’équipe, l’ingrédient indispensable pour exercer ce métier,

     - la résilience et la conviction que le seul échec possible c’est d’abandonner avant d’avoir essayé.

 

Ce que j’aime aujourd’hui dans ce métier, c’est d’une part le sentiment de continuer à progresser tous les jours, à titre professionnel et personnel. Et d’autre part le plaisir du travail bien fait, et les bonnes émotions ressenties après une livraison réussie, à travers la satisfaction du client et celle de l’ensemble des femmes et des hommes ayant œuvré sur le projet.