Parole d'expert : 3 questions à un expert en industrialisation

27/03/2019

Julien Flechard, responsable du projet SmartFabrik - Industrialisation chez Bouygues Bâtiment France Europe est notre parole d'expert du mois de mars, il vous explique en 3 questions son quotidien.

 

Décris-toi en 3 hashtags

#Passionné #Curieux #Convaincu

 

Industrialiser à quoi cela peut bien servir ? Quels bénéfices pour le client et les opérationnels ?

L’industrialisation couvre l’ensemble des méthodes et des procédés de fabrication qui permettent d’être plus efficace pendant la réalisation des projets.

Dans notre imaginaire, industrialiser se résume souvent à la construction hors site. Et pourtant, il existe beaucoup d’autres aspects sur lesquels nous pouvons nous inspirer des autres industries pour améliorer nos procédés de construction ! Le supply chain management, les séquences d’exécution, le management des études sont autant de sujets qui peuvent nous apporter beaucoup d’effets positifs.

Bien sûr, nous allons viser en premier lieu les aspects coût / qualité / délai, mais nous cherchons aussi d’autres effets induits très importants en terme de sécurité, d’ergonomie, d’économie des ressources, de diminution des déchets qui intéresseront nos clients.

Améliorer les coûts de production reste un enjeu clé mais nous avons aussi pour principal objectif de rendre le travail de tous passionnant.

 

Comment l’industrialisation se traduit-elle sur les chantiers de Bouygues Bâtiment France Europe ?

Pour des projets toujours plus performants, l’industrialisation permet de réduire les délais, de diminuer les coûts et d’améliorer la qualité de nos livraisons, la sécurité et l’ergonomie du travail de nos collaborateurs.

L’industrialisation se traduit sous des formes très multiples sur les chantiers, avec des initiatives et des projets déjà bien lancés au cœur des différentes régions. Aujourd’hui, l’idée est de consolider ces expériences, expérimenter de nouvelles et déployer les solutions pertinentes.

Cette culture industrielle, en cours de déploiement sur nos chantiers, s’articule autour de 4 axes issus des modèles industriels existants et qui ont fait leur preuve :

  • La réalisation des études en maquette numérique.
  • La démarche LEAN pour une fiabilité accrue, y compris en corps d’état.
  • Une logistique chantier pertinente pour baisser les coûts, réduire les stocks, un chantier propre, améliorer la sécurité, augmenter la performance ou encore optimiser l’ergonomie du poste de travail.
  • La construction hors site et l’assemblage de sous-ensembles préfabriqués pour diminuer la complexité sur site et pour capitaliser sur la qualité de production en site industriel.